Vous souffrez régulièrement de maux de tête ou céphalées et cherchez une solution à Barcelone ?

Les maux de tête, ou céphalées, comptent parmi les affections du système nerveux les plus répandues. On estime en effet qu’entre la moitié et les trois quarts des adultes âgés de 18 à 65 ans dans le monde ont présenté ce symptôme au cours de l'année écoulée.

Plus ou moins intenses, de durée variable, et s’accompagnant parfois d’autres symptômes, les maux de tête peuvent être particulièrement handicapants au quotidien. Si vous en souffrez régulièrement, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec l’un de nos médecins francophones afin de trouver une solution adaptée à vos besoins.

REMBOURSEMENT
N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur votre police d'assurance.

Qu’appelle-t-on un mal de tête ?

Une céphalée correspond à une douleur localisée sur la région crânienne.

Il existe différents maux de tête en fonction de la localisation exacte de la douleur, sa durée et des autres signes qui l'accompagnent (nausées, problèmes de vision, etc).

Quelles sont les différents types de maux de tête ?

Les céphalées de tension

Ce sont les maux de tête les plus courants. Ils sont généralement légers à modérés et provoquent une douleur autour de la tête (l'impression d'être prise dans un étau), qui irradie parfois dans le cou.

Les symptômes des céphalées de tension sont les suivants :

  • Sensation d’une pression dans la tête
  • Douleur qui débute généralement  au niveau du front ou de la nuque puis s’étend
  • Elles ne s’accompagnent pas de vertiges ni de nausées
  • Douleur constante, non pulsatile

La plupart du temps, les céphalées de tension ne durent pas plus de quelques heures, mais c’est très variable.

insomnia

La migraine

La migraine, elle, est une céphalée pulsatile survenant par crises. Elle provoque une douleur unilatérale qui s'intensifie avec l'activité physique et ​​peut durer de quelques heures à plusieurs jours.

La migraine s’accompagne souvent de symptômes digestifs ou neurologiques variés:

  • Nausées
  • Vomissements
  • Vertiges
  • Photophobie

La migraine concerne 12 % des adultes et 5 à 10 % des enfants, soit 11 millions de personnes. Les femmes sont 2 à 3 fois plus touchées que les hommes.

L'algie vasculaire de la face

Plus rare, l’algie vasculaire de la face se traduit par des douleurs extrêmement sévères, d'un seul côté, au niveau de l'œil, du front ou de la tempe, évoluant par crises d'une durée de 15 minutes à 3 heures et survenant quotidiennement (1 à 8 crises par jour).

La douleur s'accompagne souvent d'un larmoiement et d'une sensation de nez bouché du côté concerné.

Les céphalées de Horton

Les céphalées de Horton sont des maux de tête liés à la maladie de Horton. Il s’agit d’une maladie chronique due à l'inflammation des artères temporales survenant chez les personnes âgées.

Elle se traduit par des maux de tête surtout nocturnes et matinaux, une sensibilité anormale du cuir chevelu, une fatigue, etc. et des signes biologiques d'inflammation à la prise de sang.

Les céphalées cervicogéniques

Assez rares, les céphalées cervicogéniques sont des douleurs de type migraineuses ayant pour origine une pathologie du rachis cervical. Il s’agit de maux de tête chroniques.

Les autres types de maux de tête

Les maux de tête peuvent également être dus à d'autres problèmes de santé comme la  sinusite, la grippe, la mononucléose infectieuse, l'hypertension artérielle ou encore, la méningite.

De même, certaines céphalées sont liées à la prise de médicaments ou à une intoxication et surviennent après une :

  • Consommation excessive de médicaments à visée antalgique en cas de migraine
  • Intoxication chronique au plomb ou saturnisme
  • Intoxication chronique au monoxyde de carbone le plus souvent due à un chauffage à combustion défectueux
  • Prise importante d'alcool

Quoi qu’il en soit, si vous souffrez de maux de tête importants, récurrents, qui vous handicapent au quotidien, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Céphalées : quelle prise en charge ?

Pour pouvoir poposer un traitement adapté, il est très important de comprendre quels sont les facteurs déclenchants, le type de douleur (sa localisation, son intensité, sa durée et sa fréquence) et la présence d’autres troubles associés.

L'interrogatoire du patient doit donc être très précis. L'examen doit être complet et en particulier rechercher des signes neurologiques et ORL.

Certains examens complémentaires peuvent également être utiles et notamment :

  • Fond d'oeil
  • Électroencéphalogramme
  • Numération des cellules sanguines
  • Vitesse de sédimentation
  • Parfois scanner (voire IRM) ou ponction lombaire (pour éliminer une méningite ou hémorragie méningée, urgences vitales à traiter le plus rapidement possible).

Comment éviter les maux de tête ?

Les maux de tête peuvent être favorisés par certains facteurs (manque de sommeil, surmenage, alimentation, café, bruit, écrans, odeurs, etc). Vous devez repérer ces facteurs et essayer d'éviter ces comportements ou ces situations.

D’une manière générale, nous vous conseillons de :

  • Réduire le temps passé devant les écrans (ordinateur, téléphone, télévision...)
  • Avoir une activité physique régulière
  • Essayer de diminuer les sources de stress
  • Dormir suffisamment
  • Eviter les aliments qui favorisent les maux de tête : chocolat, alcool, fromage, fruits acides, glaces…

Quels sont les traitements des maux de tête ?

Le traitement des céphalées se base essentiellement sur le traitement de la cause lorsque c’est possible.

Il existe par ailleurs plusieurs traitements pour soulager la douleur et notamment :

  • La prise d’antalgiques (paracétamol notamment) ou de triptans en cas de migraine
  • Le repos dans une pièce silencieuse et sombre
  • Les massages de la nuque et des tempes
  • Les inhalations de menthe poivrée ou de lavande
  • Les infusions de gingembre

Les médecines douces et les alternatives naturelles ont également trouvé une place ces dernières années dans le traitement des maux de tête. L’ostéopathie peut notamment être très utile lorsque le mal de tête est lié à un déplacement cervical ou à des contractures.

insomnia

Maux de tête : les questions les plus fréquentes

La principale différence entre un mal de tête classique et une migraine est que la migraine se traduit par une douleur lancinante ou battante, d’un seul côté de la tête, et survient par crises plus ou moins régulières.
Les céphalées de tension sont décrites comme une sensation d'étau autour de la tête. Elles commencent à l'avant de la tête ou dans la zone autour des yeux, puis s'étendent sur toute la tête.
Si votre mal de tête est accompagné de vomissements, d’une douleur dans le bras ou de pertes de mémoire, s’il survient après un accident ou pendant votre troisième trimestre de grossesse, prenez rapidement rendez-vous avec un médecin.
Le paracétamol est le médicament le plus couramment employé contre les maux de tête car il est le mieux toléré, y compris chez l'enfant et la femme enceinte.

 

Nos médecins généralistes

Dr. Anna Pedro

Médecin généraliste 🇫🇷 🇬🇧 🇪🇸
Médecine générale
Médecine familiale
Maladies respiratoires
Voir le profil

Dr. Ariadna Grané

Médecin généraliste 🇬🇧 🇪🇸 🇫🇷 🇵🇹
Médecine générale
Médecine familiale
Médecine préventive
Voir le profil

Dr. Irene Clavijo

Médecin généraliste et ostéopathe 🇫🇷 🇬🇧 🇪🇸
Médecine générale et familiale
Médecine préventive
Ostéopathie
Voir le profil

Dr. Amir Safa

Médecin généraliste 🇬🇧 🇪🇸
Médecine générale
Dermatologie
Traitement de la douleur
Voir le profil

Dr. Rafael Acerete

Médecin généraliste 🇬🇧 🇪🇸 🇮🇹
Médecine générale
Médecine préventive
Nutrition et sport
Voir le profil

Dr. Marie Borgne-Renié

Médecin généraliste 🇬🇧 🇪🇸 🇫🇷
Médecine générale
Techniques intra-utérines (DIU)
Santé sexuelle et reproductive
Voir le profil