Troubles alimentaires: vous souffrez de troubles du comportement alimentaire et cherchez à vous faire accompagner par un psychiatre à Barcelone ?

Les troubles du comportement alimentaire correspondent à une perturbation de la relation à l’alimentation, altérant de façon significative la santé physique comme l’adaptation psychosociale. Ils se présentent sous des formes diverses et peuvent apparaître à tout âge, notamment chez les adolescents et les jeunes adultes. Le diagnostic doit être posé par un psychiatre afin d’organiser la stratégie thérapeutique.

On estime qu’en France, près de 600 000 personnes seraient touchées par des TCA, en grande majorité des femmes adolescentes ou jeunes adultes.

Si vous souffrez vous-même de troubles alimentaires ou si l’un de vos proches présentent des symptômes de TCA, n’attendez pas pour prendre rendez-vous avec l’un de nos spécialistes pour une prise en charge personnalisée. Le dépistage et les soins doivent être réalisés le plus précocement possible pour augmenter les chances de réussite. 

Remboursement
Veuillez nous contacter pour plus d'informations sur votre couverture mutuelle.

Quels sont les troubles du comportement alimentaire ?

Il existe quatre types de troubles alimentaires médicalement définis : l’anorexie mentale, la boulimie mentale, l’hyperphagie boulimique et les troubles alimentaires non spécifiés.

L’anorexie

L’anorexie mentale débute habituellement à la puberté et touche en grande majorité les femmes.

Ce TCA consiste à se priver de nourriture et inclut généralement d’autres comportements ou signes tels que :

  • La peur de grossir malgré une insuffisance pondérale
  • Une nécessité absolue de perdre du poids
  • Une préoccupation pour son image corporelle
  • Une image corporelle déformée (dysmorphophobie)
  • Une obsession pour les aliments et leur valeur calorique
  • Une faible estime de soi

L’anorexie est un trouble particulièrement grave puisque dans les 10 années suivant le début de la maladie, environ 10 % des personnes anorexiques seront mortes de la maladie et de ses complications, y compris par suicide.

 

“Si vous remarquez des signes d’anorexie chez un proche ou chez vous-même, il est important de demander de l’aide. Avec un traitement adapté, la guérison est possible”.

- Dr. Elvira Herrería, notre psychiatre

La boulimie

La boulimie correspond à une envie irrésistible de manger beaucoup et vite, suivie de comportements visant à lutter contre la prise de poids : vomissements provoqués, utilisation de laxatifs, de diurétiques, jeûne, exercice physique intensif.

Le poids de la personne est normal ou légèrement inférieur à la normale, ce qui peut contribuer à dissimuler le trouble aux yeux des autres. Pourtant, la boulimie est également un trouble grave qui nécessite une prise en charge professionnelle.

L’hyperphagie

L’hyperphagie boulimique se définit par la consommation d'une très grande quantité de nourriture en peu de temps. Mais contrairement à la boulimie, ces prises alimentaires ne s’accompagnent pas d’un comportement destiné à éviter de grossir (vomissements provoqués, prise de laxatifs, etc).

L’hyperphagie peut donc occasionner un surpoids ou une obésité.

Les troubles alimentaires non spécifiés

Les troubles alimentaires non spécifiés englobent les problématiques qui ne répondent pas précisément aux critères des troubles alimentaires spécifiques tels que l’anorexie mentale, la boulimie et l’accès hyperphagique.

Le trouble des conduites alimentaires non spécifié inclut plusieurs profils : l'anorexie et la boulimie atypique (de durée limitée et/ou de fréquence limitée), le syndrome d'hyperphagie incontrôlé atypique (de durée limitée et/ou de fréquence limitée), le mérycisme, l'hyperphagie nocturne et l’orthorexie.

Il est important de prendre ces problématiques tout autant au sérieux que les autres troubles alimentaires.

Quelles sont les causes des troubles du comportement alimentaire ?

Le comportement alimentaire dépend de facteurs génétiques et psychologiques individuels, mais il est également influencé par des facteurs environnementaux, familiaux et socioculturels.

Les troubles des conduites alimentaires conduisant à la boulimie et à l'hyperphagie boulimique sont donc la résultante de facteurs multiples.

Certains traits de personnalité, comme le perfectionnisme, le besoin de contrôle ou d’attention, la faible estime de soi, sont fréquemment retrouvés chez les personnes souffrant de TCA. De même, des traumatismes ou des événements difficiles à vivre peuvent déclencher le trouble ou l’aggraver.

Ces troubles apparaissent généralement à l’adolescence.

troubles alimentaires

Comment éviter l’apparition de TCA ?

Dans la société actuelle, focalisée sur l’image et l’apparence, il est difficile d’empêcher l’apparition des troubles alimentaires. Toutefois, plusieurs facteurs peuvent aider les enfants à être bien dans leur peau, afin d’éviter qu’ils ne développent certains complexes physiques :

  • Encourager l’adoption d’une alimentation équilibrée et diversifiée dès le plus jeune âge
  • Faire du repas un moment convivial et de partage
  • Eviter de transmettre à l’enfant une préoccupation quant à son poids
  • Favoriser l’estime de soi et renforcer l’image positive du corps

 

Au moindre doute sur le comportement alimentaire de l’enfant, n’attendez pas pour consulter un médecin.

Quelle prise en charge des troubles alimentaires à Turó Park Medical Clinic ?

Les objectifs du traitement consistent à rétablir la santé physique et psychologique, à atteindre et maintenir un poids plus sain ainsi qu’à normaliser les habitudes alimentaires.

Lors de la prise en charge initiale d’un TCA, une évaluation globale du patient est recommandée, associant une évaluation somatique, nutritionnelle et psychique, incluant aussi la dynamique familiale et sociale.

Ensuite, en fonction du diagnostic du médecin, plusieurs approches peuvent être envisagées.

Sur le plan psychologique :

  • Les psychothérapies cognitivo-comportementales
  • La thérapie familiale
  • La participation à des groupes de parole

Sur le plan nutritionnel, une rééducation nutritionnelle et diététique doit être mise en place afin de réintroduire de manière progressive une alimentation normale et insister sur le caractère sociable et agréable de la prise des repas.

 

"L’objectif de la prise en charge nutritionnelle et diététique des patients souffrant de troubles alimentaires est le rétablissement d’un statut nutritionnel normal grâce à la réintroduction des aliments évités, à la reprise d’un rythme alimentaire régulier et à l’apprentissage des pratiques culinaires."

-Cathy Morghese, notre nutritionniste

 

Dans les cas graves d’anorexie ou de boulimie, lorsque la personne est en état de malnutrition sévère ou qu’elle présente des risques de suicide ou d’auto-agression, une hospitalisation est parfois nécessaire.

Il n'y a en revanche pas de traitement médicamenteux spécifique des TCA.

Troubles du comportement alimentaire : nos réponses à vos questions les plus fréquentes

Il existe trois principaux types de troubles de l'alimentation : l'anorexie nerveuse, la boulimie et l'hyperphagie boulimique. On parle également de troubles de l’alimentation non spécifiés.
La prise en charge multidisciplinaire fonctionne généralement bien : psychiatre, pédopsychiatre ou psychologue, médecin traitant, groupe de parole, de relaxation, d'expression et de conscience corporelles, suivi diététique, thérapie familiale, etc.
Le suivi des personnes souffrant de troubles alimentaires est pluridisciplinaire (psychiatre, pédiatre, médecin traitant, psychologue, diététicien).
La boulimie se caractérise par des prises compulsives de quantités importantes de nourriture suivies de comportements compensatoires (vomissements, prise de laxatifs, jeûne ou exercice physique excessif...).
Dans l’hyperphagie et la boulimie, la personne ingurgite de grands volumes de nourriture, très rapidement. Mais seule la personne boulimique va se faire vomir à la suite de cette crise alimentaire.

 

Notre psychiatre

Dr. Elvira Herrería

Psychiatre 🇬🇧 🇪🇸
Traitement des maladies mentales légères et graves
Traitement de la toxicomanie
Psychiatrie de l'enfant
Dépression, anxiété, troubles bipolaires
Voir le profil