Vous souffrez de colique néphrétique et cherchez un urologue spécialisé à Barcelone ?

Les coliques néphrétiques sont particulièrement douloureuses et peuvent entraîner des complications importantes si elle s’accompagne d’autres symptômes pouvant mener à une hospitalisation en urgence.

Si vous souffrez d’une douleur aiguë, survenant de manière brutale dans les reins, à droite ou à gauche, n’attendez pas pour prendre rendez-vous avec notre urologue spécialiste des affections de l’appareil urinaire à Barcelone.

Remboursement
Veuillez nous contacter pour en savoir plus sur la couverture de votre mutuelle.

Qu’est-ce que la colique néphrétique ?

On parle de colique néphrétique pour désigner une douleur intense et aiguë, au niveau lombaire et abdominal, et se fait sentir le plus souvent d’un seul côté. La colique néphrétique est une conséquence de l’augmentation de la pression de l’urine qui ne peut plus s’écouler dans les voies urinaires et dans le rein en raison de la présence d'un obstacle dans les voies urinaires.

Colique néphrétique : les symptômes

Le principal symptôme de la colique néphrétique est la douleur très intense, mais celle-ci peut également s’accompagner d’autres signes tels que :

  • Des nausées,
  • Des vomissements,
  • Des ballonnements,
  • Des difficultés à uriner
  • La présence de sang dans les urines

En revanche, l'état général n'est pas altéré et il n'y a pas de fièvre.

Quelles sont les causes de la colique néphrétique ?

Les coliques néphrétiques sont dues à la présence d'un obstacle au niveau des voies urinaires qui empêche l’écoulement de l’urine. Dans la grande majorité des cas, cet obstacle est une lithiase urinaire, appelée plus communément calcul rénal.

Une colique néphrétique peut également survenir en cas de :

  • Malformation d'une voie urinaire
  • Inflammation de l’uretère, appelée urétérite
  • Tumeur des voies rénales
  • Grossesse dont le volume comprime un uretère
  • Présence de ganglions
  • Fibrose de la zone
  • De tumeur pelvienne.

Les causes des coliques néphrétiques sont variées mais il existe souvent une prédisposition familiale. Si l’un de vos parents est concerné par ce problème, il y a donc plus de chances pour que vous en souffriez aussi.

Les facteurs de risque des calculs rénaux

Nous l’avons vu, la plupart des coliques néphrétiques sont dues à la présence de calculs rénaux. Ceux-ci sont favorisés par différents facteurs tels que :

  • Des infections urinaires hautes
  • Une hydratation insuffisante
  • Une alimentation trop riche en abats et charcuteries
  • Des antécédents familiaux de calculs rénaux
  • Des malformations anatomiques du rein
  • Certaines pathologies telles que la goutte, le diabète, l’obésité, l’insuffisance rénale, ou encore, la maldie de Crohn.
colique nephretique barcelone

Comment soulager une colique néphrétique ?

En raison de l’intensité de la douleur provoquée par une colique néphrétique, il est important de consulter rapidement un médecin. En attendant, vous pouvez prendre un comprimé  antalgique de type paracétamol ou anti-inflammatoires non stéroïdiens et appliquer une bouillote sur la zone douloureuse.

Attention, si vous suspectez un début de colique néphrétique, ne buvez pas de grandes quantités de liquides en espérant chasser le calcul ! Vous risqueriez d’augmenter la pression au niveau des reins (et la douleur) tant que les voies urinaires restent obstruées.

La prise en charge de la colique néphrétique à Turó Park Medical Clinics

Lors de votre consultation avec notre urologue, celui-ci pourra vous prescrire différents examens pour valider son diagnostic et notamment une analyse d'urines afin de détecter la présence de sang et de révéler une éventuelle infection urinaire.

Une échographie pourra également mettre en évidence les calculs et la dilatation des voies urinaires en amont de l'obstacle. Des examens complémentaires (radiographie ou scanner) seront parfois prescrits pour éliminer d'autres causes potentielles de douleur (au niveau de l'appareil intestinal par exemple).

Une fois le diagnostic de colique néphrétique posé, le spécialiste pourra faire une injection intra-veineuse ou intra-musculaire d’anti-inflammatoire non stéroïdien (sauf en cas de contre-indication) et/ou de paracétamol pour vous soulager.

La plupart du temps, les calculs seront éliminés de manière naturelle mais des traitements urologiques peuvent parfois être nécessaires :

  • La mise en place d’une sonde urétrale,
  • La fragmentation extracorporelle par ondes de choc,
  • Une endoscopie des voies urinaires avec fragmentation des calculs par technique du laser,
  • Une néphrolithotomie percutanée.

Notre spécialiste pourra vous indiquer quel traitement est le mieux adapté à votre situation.

Colique néphrétique : FAQ

La crise de colique néphrétique dure d'une dizaine de minutes à quelques heures mais la douleur est tellement intense qu’une prise en charge rapide est nécessaire.
Évitez les eaux minérales trop riches en sels minéraux (en particulier en calcium comme Contrex, Hépar ou Vittel). Les eaux minérales riches en bicarbonates (Vichy Célestins, Vichy Saint-Yorre, par exemple) sont à privilégier.
On peut ainsi dissoudre ces calculs en alcalinisant les urines. L'alcalinisation des urines peut s'obtenir en buvant de l'eau de Vichy ou en prenant un médicament à base d'acide citrique. Cependant cette alcalinisation agit lentement et il faut souvent plusieurs semaines pour dissoudre complètement un calcul.

 

Notre urologue à Barcelone

Dr. José Carpio

Urologue 🇬🇧 🇪🇸
Diagnostic et traitement des pathologies de l'appareil urinaire et de l'appareil reproducteur
Gestion des troubles de l'érection et de l'éjaculation précoce
Incontinence urinaire masculine et féminine
Voir le profil