Vous recherchez un spécialiste en cardiologie pédiatrique à Barcelone ?

Les cardiologues pédiatres de Turó Park Medical Clinic assurent le diagnostic et le traitement des malformations cardiaques congénitales mais aussi des cardiomyopathies, de l’hypertension artérielle pulmonaire, de toutes les anomalies du rythme cardiaque ainsi que des complications cardiaques des maladies chroniques de l’enfant, en offrant une prise en charge globale la plus adéquate possible de l'enfant et de ses parents.

Si votre enfant nécessite un suivi cardiologique, n’hésitez pas à prendre rendez-vous dès maintenant avec l’un de nos pédiatres spécialistes

Remboursement
N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus au sujet de la prise en charge par votre mutuelle.

Qu’est-ce que la cardiologie pédiatrique ?

La cardiologie pédiatrique est une spécialité médicale dédiée au traitement, au suivi et à la prévention de nombreuses maladies cardiaques ou connexes affectant les nourrissons, les enfants et les adolescents.

Les cardiologues pédiatriques sont spécialement formés pour rechercher des problèmes cardiaques chez les jeunes.

Quelles sont les pathologies cardiaques les plus courantes chez les enfants ?

Les maladies cardiaques de l’enfant sont le plus souvent des malformations cardiaques congénitales mais aussi des cardiomyopathies, de l’hypertension artérielle pulmonaire, de toutes les anomalies du rythme cardiaque ainsi que des complications cardiaques des maladies chroniques de l’enfant.

On distingue généralement les malformations cardiaques congénitales et les maladies cardiaques acquises.

Les malformations cardiaques congénitales

Les malformations cardiaques congénitales (CHD) sont présentes à la naissance et peuvent endommager la structure et la fonction du cœur d’un bébé. Elles modifient généralement la façon dont le sang circule dans le cœur et vers le reste du corps et peuvent être plus ou moins graves. Les plus courantes sont les suivantes :

  • Affection valvulaire cardiaque (rétrécissement de la valve aortique)
  • Syndrome du cœur gauche hypoplasique
  • Anomalies septales auriculaires
  • Défauts septaux ventriculaires
  • Canal artériel persistant
  • Tétralogie de Fallot

Les maladies cardiaques acquises

Les maladies cardiaques acquises sont des affections qui se développent au cours de la vie. Elles peuvent être mineures ou nécessiter des soins médicaux immédiats. En voici quelques exemples :

  • Arythmie: tachycardie (pouls cardiaque rapide), bradycardie (pouls cardiaque lent), syndrome Q-T long.
  • Athérosclérose
  • Maladie de Kawasaki
  • Maladie cardiaque rhumatismale
  • Péricardite
  • Souffle cardiaque
  • Infections virales

Quels sont les symptômes des affections cardiaques chez l’enfant ?

Certaines maladies cardiaques présentent des signes et des symptômes variés, tandis que d’autres ne présentent aucun symptôme.

Nous vous conseillons tout de même de consulter un spécialiste en cardiologie pédiatrique si votre enfant présente l’un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • Vertiges
  • Essoufflement
  • Hypertension artérielle
  • Changements dans le rythme cardiaque
  • Douleur thoracique
  • Évanouissement
  • Problèmes d’exercice ou incapacité à faire de l’exercice
  • Mauvaise alimentation
  • Respiration rapide
  • Infection pulmonaire
  • Prise de poids faible ou anormale

En cas de suspicion d’une maldie cardiaque, le pédiatre pourra proposer la réalisation de différents examens tels qu’un électrocardiogramme (ECG), un enregistrement du rythme cardiaque sur 24 heures, une échocardiographie, un test d’effort, une imagerie par résonance magnétique (IRM) ou un cathétérisme cardiaque.

cardiologie pediatrique

Quels sont les traitements des maladies cardiaques de l’enfant ?

En cas de maladie cardiaque, plusieurs options de traitements sont disponibles en fonction du type de maladie et de l’âge de l’enfant.

Le médecin pourrait aussi conseiller une attente supervisée, c’est-à-dire d’attendre avant de traiter le trouble afin de voir comment il évolue. Certaines troubles disparaissent d’eux-mêmes sans traitement. D’autres pourraient exiger un traitement immédiat.

Les médicaments

Certaines malformations cardiaques congénitales et acquises sont mineures et peuvent donc être traitées et corrigées à l’aide de médicaments. Ces médicaments permettent au cœur de fonctionner et de travailler plus efficacement. Les plus utilisés sont les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA), les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II (ARA) et les bêta-bloquants.

La chirurgie

Le traitement chirurgical vise à corriger la circulation sanguine, ou le problème pertinent lié à la maladie du cœur congénitale, afin d’aider l’enfant à vivre et à grandir. Certaines chirurgies sont appelées chirurgie palliative ou palliation, ce qui signifie l’atténuation d’un trouble quand on ne peut pas éliminer ou corriger entièrement sa cause.

Le cathétérisme (KT) interventionnel

Le cathétérisme (KT) interventionnel se pratique par l’introduction de sondes et de matériel divers dans la circulation sanguine pour effectuer des interventions au niveau du cœur et des vaisseaux.

Il permet de nos jours d’éviter certaines interventions chirurgicales. Cependant, très souvent il est complémentaire à la chirurgie.

Le Pacemaker

Lorsque la conduction électrique du cœur est déficitaire, il faudra parfois recourir à l’insertion d’un pacemaker ou stimulateur cardiaque permettant ainsi de contrôler et de régulariser le rythme cardiaque.

La transplantation cardiaque

Dans le cas où l’état de l’enfant est plus grave et irréparable, une transplantation cardiaque pourrait être la meilleure alternative à considérer.

Cardiologie pédiatrique : FAQ

Les cardiopathies congénitales concernent environ 1 % des naissances et concernent le plus souvent les Communications inter-ventriculaires, la tétralogie de Fallot, la transposition des gros vaisseaux et d’autres malformations.
Réalisée avant la naissance sur le fœtus ou après la naissance, cet examen permet de diagnostiquer les malformations cardiaques nécessitant une surveillance, un traitement médical, chirurgical ou encore la réalisation d’un cathétérisme cardiaque diagnostique ou interventionnel.
La restriction de l’exercice dépend principalement des types de maladies cardiaques et de l’option de traitement utilisée pour corriger le défaut. Alors que certains enfants peuvent être tenus de minimiser le type et la quantité d’exercice, d’autres peuvent participer librement aux activités habituelles. Cependant, le médecin vous informera toujours des activités sécuritaires auxquelles votre enfant pourrait s’engager.

 

Nos spécialiste de la cardiologie pédiatrique

Dr. Romina Carugati

Pédiatre 🇬🇧 🇪🇸
Maladies cardiaques congénitales et acquises
Echocardiographie pédiatrique et fœtale
Test d'effort cardio-pulmonaire
Voir le profil