Vous souffrez de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) et cherchez un ophtalmologue spécialisé à Barcelone ?

La DMLA est la cause la plus fréquente de déclin sévère de la vision dans le monde occidental mais il existe divers moyens de ralentir l’évolution de la maladie. Si vous souffrez ou pensez souffrir de cette maladie, n’attendez pas pour prendre rendez-vous avec notre ophtalmologue.

MUTUELLE
N'hésitez pas à nous contacter au sujet de la prise en charge de votre mutuelle/assurance santé.

Qu’est-ce que la ​​dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) ?

La dégénérescence maculaire liée à l’âge est une maladie ophtalmologique chronique de la zone centrale de la rétine, appelée macula. Elle touche les personnes de plus de 50 ans et entraîne une perte progressive de la vision centrale, sans affecter la vision périphérique ou latérale.

Les différents types de dégénérescence maculaire

Il existe deux formes de DMLA :

  • La dégénérescence maculaire sèche (ou atrophique) liée à l'âge

Cette forme de DMLA correspond à un amincissement anormal de la macula. Elle provoque une altération lente et progressive de la vision centrale.

Il faut savoir que toute dégénérescence maculaire liée à l'âge commence par la forme sèche avant d'évoluer, chez environ 1 personne sur 10, vers la forme humide.

  • La dégénérescence maculaire humide (ou exsudative) liée à l'âge

Cette forme de DMLA se caractérise par le développement de vaisseaux sanguins (appelés néo-vaisseaux) dans la macula. Ces vaisseaux anormaux sont fragiles et laissent diffuser du sérum ou du sang qui perturbent l’organisation de la rétine.

La dégénérescence maculaire humide entraîne une perte de vision plus rapide que la forme sèche, parfois en quelques jours ou semaines.

Quels sont les facteurs de risques de la DMLA ?

Le principal facteur de risque de la dégénérescence maculaire est l’âge mais ce n’est pas le seul. La maladie apparaît le plus souvent après 50 ans et sa prévalence bondit après 75 ans, en particulier chez les fumeurs ou les personnes souffrant d’obésité, d’hypertension ou d’hypercholestérolémie.

De plus, le risque de développer une DMLA est quatre fois plus important si un parent ou un membre de la fratrie en est atteint.

​​Enfin, d’autres facteurs de risque comme une exposition excessive à la lumière sont également discutés.

DMLA : symptômes les plus courants

Parfois, notamment en début de maladie, il est possible de ne constater aucun symptôme.

Généralement, les patients notent tout de même :

  • Une déformation ondulatoire des lignes droites
  • Une vision floue
  • La présence d'une tâche au centre de la vision
  • Une diminution de la sensibilité aux contrastes

La DMLA peut affecter un seul œil ou les deux yeux.

Pour diagnostiquer cette maladie, et même en l’absence de symptômes, il est conseillé d'effectuer des examens oculaires réguliers à partir de 50 ans, en particulier chez les personnes ayant des antécédents.

dégénérescence maculaire

Comment soigne-t-on la dégénérescence maculaire ?

Il faut savoir que seule la DMLA humide se traite. En ce qui concerne la forme sèche, certaines vitamines et compléments alimentaires peuvent être conseillés pour stabiliser le processus mais il n’existe pas de traitement spécifique.

Les injections intravitréennes

Le traitement de la DMLA humide repose actuellement sur la réalisation d’injections directement à l’intérieur de l’œil d’un médicament antifacteur de croissance ou anti-VEGF. Il existe actuellement trois inhibiteurs de VEGF : pegaptanib depuis 2006, ranibizumab depuis 2007 et aflibercept depuis 2012.

Une surveillance est nécessaire après chaque injection en raison du risque de complications (infection, inflammation, déchirure ou décollement de la rétine).

La photothérapie dynamique

En cas de contre-indication aux injections intravitréennes, on utilise parfois une autre technique appelée photothérapie dynamique.

Dans le cadre de cette intervention, on injecte dans une veine un médicament réagissant à la lumière qui se concentre dans les nouveaux vaisseaux situés sous la macula. Ensuite, l’ophtalmologiste dirige un rayon laser froid sur la macula. Le médicament va alors libérer certaines substances qui détruiront ces vaisseaux.

Des lunettes protectrices doivent être portées pendant les 48 heures qui suivent le traitement. Plusieurs séances doivent être réalisées.

Le laser chirurgical

Le traitement de la DMLA au laser consiste à détruire les vaisseaux anormaux en les scellant avec un laser à haute intensité. Cette intervention n'est pas sans risque puisqu'il arrive parfois qu'elle réduise la vision, voire entraîne sa perte centrale.

La chirurgie au laser n'améliore pas la vision, mais elle peut ralentir la progression de la maladie.

Les conseils de notre spécialiste pour éviter la DMLA

Il n’est pas toujours possible d’éviter la dégénérescence maculaire liée à l'âge mais certains comportements semblent pouvoir prévenir l’apparition et la progression de la dégénérescence maculaire.

Voici les plus importants :

  • Ne pas fumer
  • Adopter une alimentation riche en antioxydants et en oméga-3
  • Limiter la consommation de sucre et d’alcool
  • Faire de l’exercice physique régulièrement
  • Faire des contrôles ophtalmologiques réguliers

DMLA : FAQ

La dégénérescence maculaire fait progressivement perdre la vue centrale mais ne rend jamais totalement aveugle puisque la partie périphérique de la rétine reste intacte.
Les personnes atteintes de DMLA peuvent porter des lunettes avec un simple reflet bleuté qui altèrent beaucoup moins la qualité de leur vision. Ces lunettes préservent mieux la vision des couleurs et ne sont pas stigmatisantes pour les porteurs, contrairement aux lunettes à verres jaunes.
Dans le cadre du traitement de la DMLA, les ophtalmologues recommandent un mélange d'antioxydants : chaque jour, 500 mg de vitamine C, 400 UI de vitamine E, 15 mg de bêta-carotène, 80 mg d'oxyde de zinc, auxquels sont associés 2 mg d'oxyde de cuivre pour compenser les effets du zinc qui diminue l'absorption du cuivre.

Dr. Rob van der Veen

Oftalmologue 🇬🇧 🇪🇸 🇩🇪 🇳🇱
Dépistage des troubles de la vision et examens des yeux
Blépharoplastie peu invasive
Chirurgie esthétique et reconstructive des paupières et du visage
Voir profil