Votre orthodontiste pour enfants à Barcelone

 

L'orthodontie chez les enfants a pour objectif de normaliser les fonctions perturbées et de permettre ensuite l'expression d'un croissance harmonieuse.

Prendre RDV maintenant !

Différents types de traitements peuvent être proposés aux jeunes patients, en fonction de leur âge.  En effet, selon l'âge au moment de la consultation, le praticien pourra proposer une phase d'interception, entre 6 et 11 ans, sur une denture mixte. Les dents de « lait » cohabitent avec les dents définitives. Le traitement précoce permet de profiter de la croissance et de corriger les dysfonctions et décalage de la mâchoire.

Il ne faut pas oublier que la sphère orofaciale est un carrefour vital, et siège de plusieurs fonctions qui peuvent être classées

  • en fonctions vitales (la respiration, ventilation, la déglutition, et la mastication) et
  • en fonctions de relations (la phonation et la mimique).

 

A partir de quel âge peut-on demander l'avis d'un orthodontiste ?

L'Académie Américaine d'Orthodontie (American Academy of Orthodontics) recommande fortement de voir un orthodontiste vers l'âge de 7 ans  pour deux raisons principales.

  • Vers cet âge, l'orthodontiste peut déterminer s'il y aura assez de place ou pas pour contenir les dents définitives.
  • La seconde raison est qu'il est, généralement, beaucoup plus facile de faire un traitement, quand un problème est détecté au plus tôt.

Le but est de dépister très tôt une dysmorphie, qui s'aggraverait avec le temps, de dépister précocement les verrous qui perturbent la croissance correcte, ou de dépister les matrices fonctionnelles perturbées et les habitudes déformantes.

Un verrou est un blocage qui entrave le déroulement normal de la croissance de la mâchoire. Il peut être mécanique, c'est à dire dentaire ou squelettique, ou fonctionnel, c'est à dire toute matrice fonctionnelle perturbée (ventilation orale, déglutition atypique, et/ou dysfonctionnement de la musculature orofaciale et de la posture).

Les problèmes orthodontiques sont donc souvent déjà apparents, à l'âge de 7 ans, quand la plupart des dents définitives frontales sont en place. Une visite précoce permet à l'orthodontiste de détecter et d'évaluer les problèmes et ainsi de planifier un plan de traitement adéquat.

 

Dans quels cas un appareil sera conseillé ?

Les traitements en denture mixte concernent surtout les patients qui présentent un décalage entre le maxillaire (mâchoire supérieure) et le mandibule (mâchoire inférieure). Il s'agit de problèmes d'ordre squelettique. Ce type de décalage peut être résolu par le port d'un appareil, et permettra la croissance de la mâchoire inférieure tout en freinant la croissance de la mâchoire supérieure ou inversement.

Ils peuvent aussi intéresser les anomalies d'éruption dentaire ou les habitudes pernicieuses telles que la succion du pouce, tétée de la langue.

Voici quelques exemples de conditions pouvant bénéficier et nécessiter une intervention d'interception :

  • le déséquilibre important entre la largeur des mâchoires
  • les dents antérieures supérieures qui mordent l'intérieur de celles du bas
  • les dents antérieures qui ne se touchent pas, dents en malposition sévère...

 

Il existe trois types de traitements adaptés à la réalité clinique de chaque enfant :

  • les traitements par modification des fonctions sans appareillage
  • les traitements orthopédiques sur le maxillaire ou le mandibule
  • les traitements orthodontiques simples amovibles ou fixes

L'objectif de l'interception est d'éviter ou de simplifier le traitement orthodontique en denture permanente.

 

Faudra-t-il porter un appareil à nouveau par la suite ?

Le résultat obtenu est généralement stable. Lorsque le patient atteint le stade de denture adulte jeune il ne reste qu’à surveiller l’évolution des germes des dents de sagesse. En clair, aucune contention n’est nécessaire puisque les dents sont guidées dans leur couloir d’équilibre musculaire.

Cependant, ce type d'interventions n'est pas une garantie que toutes les dents permanentes sortiront adéquatement et que d’autres formes de traitements plus exhaustifs ne seront pas nécessaires plus tard lorsque la dentition sera complétée. Il rendra les interventions futures, sur denture définitive, plus simples, plus rapide et moins coûteuses. Il permettra à l'orthodontiste de mieux utiliser la croissance pour corriger les déséquilibres de mâchoires, sans avoir recours à la chirurgie. Il minimise aussi les chances que des dents permanentes ne sortent pas et restent emprisonnées (incluses).

Par définition, l’interception signifie “arrêter, modifier ou interrompre l’évolution ou la progression prévue”. Les interventions faites pendant le stage de dentition mixte  peuvent préserver ou récupérer la longueur des arcades dentaires, encourageant ainsi la dentition à sortir dans une meilleure forme d’arcade et avec moins d’éruptions ectopiques (hors de la position normale).

 

N’hésitez pas à nous contacter par email (contact@turoparkmedical.com) ou par téléphone (+34 932 529 729), si vous avez besoin de plus amples informations. Nous serons ravis de vous informer (en français !).

Dr. Madeleine Smit

Orthodontiste
Orthodontie
Invisalign
Orthodontie linguale
Voir le profil

Vous avez besoin d'un dentiste ?

N'hésitez pas à nous contacter pour un rendez-vous.

Prendre rendez-vous